Au fil des années

Originaire de Moscou,  je suis arrivée en France au début des  années 2000, diplômée de l'École de Cinématographie de Moscou (VGIK).

La formation en beaux-arts de cette école avait une particularité bien spécifique. En parallèle des disciplines académiques : peinture et dessin, notre terrain d'entrainement quotidien était la lecture des textes littéraires (futur scénario), leur analyse et leur mise en images (storyboard). L'exercice étant de traduire le texte en langage visuel par la voie et les  moyens des arts plastiques.

Des années plus tard, au cours de ma résidence à Florence pour me perfectionner dans la technique de peinture a fresco, je réalise une série de carnets de voyage inspirés des poèmes de Marina Tsvetaeva (un recueil de poèmes glissé au fond de  ma valise).

Le contact est renoué avec le texte qui devient ma source d'inspiration par excellence. Aux carnets de voyage (2012), succéderont des panneaux a fresco (2013) puis une série de dessins (2014). Au cours des Salons du Livre et d'expositions, je découvre la tradition française du Livre d'Artiste. Cette forme de langage et de dialogue entre auteur, artiste et lecteur  attire mon attention et m'oriente vers un nouveau support et le nouveau medium, la gravure artistique.

L'année 2014, je rejoins l'Atelier de l'artiste-graveur danois Torben Bo Halbirk.  Suivront des années de travail fructueux au sein de son atelier, une véritable ruche créative et un laboratoire expérimental dans le domaine de l'estampe contemporaine.

Cette rencontre, riche en échange artistique et unique sur le plan humain, donnera naissance à mon premier Livre d'Artiste "Poème de la Montagne" (2016) , suivi d'un  bas-relief  "Poème de l'Air" (2017),  un travail en duo avec Bo Halbirk  pour la commande du musée de Marina Tsvetaeva à Moscou.

Un deuxième livre, le "Poème de la Fin" est engagé en 2018 en tant que projet commun. Il se prête  à une  expérimentation  sur  la couleur de la rouille, sur la corrosion et autodestruction. Bo Halbirk, nous ayant quitté prématurément en août 2018, ne verra pas l'aboutissement de ce projet. Le livre est publié en 2020 et dédié à sa mémoire. 

Je poursuis mon travail en explorant l'exigeante voie de la gravure.

Cet art silencieux et intemporel est devenu pour moi à la fois source et medium de la création.